Peindre pour célébrer la vie, pour en chercher le sens, l’essence.

Tendre à en révéler le mystère, la beauté.

De la matière à la lumière, dans la vie comme dans l’art, recherche permanente…

"Emaëlle peint des mondes ou le foisonnement danse avec élégance sur une toile endormie. Là,des hiboux de bonté veillent sur des portes cachées qu'on ouvre avec la prudence des voyants.Qui prend ici le temps de contempler est acceuilli dans un sanctuaire de renards, d'hommes-cerfs et de femmes-fées.

On y voit sourdre une tendresse douce et sauvage jusque dans les coins d'ombre qu'il nous faut bercer.

Ses tableaux forment un univers unique ou l'on se surprend à croiser notre propre regard"

Patrick Fishmann

2019 Emaëlle